Institut Bergonié
© Institut Bergonié

La filière d’excellence oncologie

Chaque année, le Bordeaux Convention Bureau met à l’honneur des filières d’excellence de la région à travers des reportages. Dans la volonté d’appuyer la candidature de grands congrès, le Bordeaux Convention Bureau souhaite s’impliquer davantage en soutenant les filières d'excellence du territoire. Le troisième reportage à venir portera sur l’oncologie et sur l’Institut Bergonié.

Que cela soit dans la recherche clinique, technologique, biologique, épidémiologique ou encore en sciences humaines et sociales, l’Institut Bergonié œuvre chaque jour pour faire avancer la médecine et plus particulièrement la cancérologie et l’oncologie. Il contribue à enrichir l’écosystème qui s’est créé entre les hôpitaux, les laboratoires, et les sociétés implantées sur le territoire, qui participent à développer cette filière d’excellence.

« À côté de la cardiologie et de la neurologie ou des neurosciences, la cancérologie est une discipline qui prend de l'importance sur la place de Bordeaux. Une volonté institutionnelle, politique de faire de l'oncologie une filière d'excellence a émergé ces dernières années. La force de Bordeaux c'est le nombre important de patients de la grande région Aquitaine (presque six millions d'habitants). Le bassin de population couvre un grand territoire, où la ville de Bordeaux occupe une place centrale. Cet effet épicentre a été renforcé depuis fin 2015 avec la création des nouvelles régions en France. La cancérologie bordelaise a obtenu un label d’excellence par l’Institut National de Cancer (INCA) avec l’officialisation d’un Site de Recherche Intégrée sur le Cancer (SIRIC) qui a été renouvelé en 2017. Il y en a seulement 8 en France dont la moitié en province. »

L'Institut Bergonié, seul Centre de Lutte contre le Cancer, ou Centre Unicancer, de la Nouvelle-Aquitaine, est localisé en plein centre-ville et joue un rôle important dans le recours en cancérologie avec le CHU de Bordeaux. L'activité de recherche y est primordiale en collaborant avec les établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST), tels que l'INSERM, le CNRS et l’Université de Bordeaux. Le Groupement de Coopération Sanitaire signé début 2016 entre le CHU et l'Institut Bergonié et incité par l'Agence Régionale de Santé, a pour mission de donner une impulsion synergique au développement de l'innovation pour les patients atteints de cancer. Les deux autres CHU de la Nouvelle-Aquitaine, Limoges et Poitiers, ne sont pas en reste et jouent un rôle primordial dans le maillage territorial. Plusieurs entreprises de biotechnologie ont pris conscience de l'importance du site de Bordeaux et sont venues s'implanter dans la métropole. À l'heure des vidéoconférences et du « e-learning », la communication scientifique par échange directe demeure indispensable pour transformer et valider les échanges entre les équipes très spécialisées dans un domaine donné. De nombreux congrès nationaux et internationaux de cancérologie ont été organisés ces dernières années et sont prévus pour la prochaine décennie. »

Professeur François-Xavier MAHON
Directeur Général de l’Institut Bergonié

En savoir plus